Tags and filters

Search results

3 item(s) found Sort by
  1. Samoa américaines. L’île de Tutiuila et Pago Pago dans le Pacifique Sud

    Publishing date:

    May 10, 2021

    L’île de Tutuila est la principale de l’archipel des Samoa américaines, le moins peuplé des territoires d’outre-mer des États-Unis. Passé sous leur souveraineté par un arbitrage colonial à la fin du XIXe siècle, sa base économique est faible et sa population dépend principalement des transferts financiers de la métropole. En échange ces îles donnent aux États-Unis une précieuse ZEE dans le Pacifique Sud et un utile relais pour leurs câbles sous-marins en plein milieu de l’océan Pacifique

    Associated tags:

  2. Baïkonour: une base spatiale russe au Kazakhstan, un enjeu géopolitique et géostratégique majeur

    Publishing date:

    May 22, 2018

    Ouvert en 1956, le cosmodrome russe de Baïkonour est une des plus grandes et des plus actives bases spatiales dans le monde. Il a joué et joue encore un rôle essentiel dans l’affirmation de la puissance russe dans un domaine qui prend aujourd’hui une place grandissante dans les rivalités entre puissances : la connaissance, la conquête et le contrôle de l’espace circumterrestre. Mais avec l’éclatement de l’U.R.S.S et l’accès à l’indépendance du Kazakhstan, le complexe de Baïkonour se retrouve dans un territoire étranger. Malgré de nombreux accords intergouvernementaux, les enjeux géopolitiques et géostratégiques sont tels pour Moscou qu’un nouveau cosmodrome vient d’être inauguré en Sibérie orientale.

    Associated tags:

  3. Jiuquan: un centre spatial chinois en Mongolie intérieure dans le désert de Gobi

    Publishing date:

    May 29, 2018

    Ouvert en 1958, le centre spatial de Jiuquan est la première et demeure la plus importante base spatiale chinoise. Située en Mongolie intérieure dans le désert de Gobi, cette localisation répond alors à des enjeux géostratégiques et géopolitiques majeurs : être à l’abri dans l’immensité du continent d’une frappe ennemie, doter en pleine Guerre froide la Chine populaire maoïste de missiles balistiques vecteurs de l’arme atomique. Aujourd’hui, son activité est portée par le développement des activités civiles en plein boom. Avec les trois autres centres spatiaux de Taiyuan (1968), Xichang (1994) et Wenchang (2016), il s’inscrit dans une politique spatiale de plus en plus ambitieuse dont l’objectif est de contribuer à l’affirmation de la Chine comme puissance géostratégique, géopolitique et géoéconomique de rang mondial.

    Associated tags: